Les voitures du Rhônexpress.


Le Rhônexpress est infatigable.

Présent tout au long de l’année pour assurer la liaison aéroport-ville, il utilise des véhicules qui circulent sur les rails urbains, mais capables d’atteindre des vitesses incroyables, tout cela avec très peu d’émission de gaz à effet de serre.

Quel type de matériel utilise-t-on pour ses performances et comment se passe l’entretien de ses machines ?

Les prochains paragraphes fourniront quelques éléments de réponses.


Les trames Tango


Les trames qui circulent pour le Rhônexpress portent le nom de Tango. Elles ont été manufacturées par Stadler Rail, un constructeur suisse qui se spécialise dans les véhicules sur rails, fonctionnant avec un moteur diesel ou électrique, selon le choix. Ce genre de tramway est particulièrement rapide, pouvant atteindre une vitesse de 100 kilomètres à l’heure en toute sécurité. Une exigence pour les clients qui se trouvent au Danemark, en Allemagne et bien sûr en Suisse. La particularité de ce type de matériel est qu’il peut aussi s’adapter aux rails des anciennes générations, en largeur et en hauteur. Le Rhônexpress utilise pour le moment six rames.


Les performances du Rhônexpress


Les rames Tango permettent donc des performances en vitesse très appréciées pour assurer la navette entre l’aéroport Lyon Saint Exupéry et la gare de Lyon Part Dieu, situé en centre-ville. Cela, tout en s’adaptant avec les rails du T3, le tramway urbain. Ainsi, la liaison est assurée en moins de trente minutes pour les 23 kilomètres. Il y a un Rhônexpress tous les quarts d’heure pendant les heures de pointes, c’est-à-dire de 6 h à 21 h, tandis que c’est un tramway toutes les demi-heures pendant les heures creuses, à partir de 5 h du matin et jusqu’à minuit.(saintsorlindarves.com)


L’entretien des rames du Rhônexpress


Une rame est tractée par une locomotive qui fonctionne à l’énergie électrique, un courant continu de 750 volts produit de la manière la plus propre possible, pour avoir un impact minime sur l’environnement. Le remplacement des pièces d’usures et la vérification régulière doivent se passer dans un espace réservé, à l’écart des autres modes de transport de la ville. Cela se fait dans un hangar dédié qui fait partie des infrastructures dédiées au Rhônexpress. Cet endroit se trouve à proximité de la gare de Meyzieu ZI.